Droit de vote des ressortissants de nationalité étrangère au Luxembourg

Le CEFIS a rédigé un document qui se veut être une contribution aux débats à venir sur le droit de vote des ressortissants de nationalité étrangère aux élections nationales. Dans le cadre des débats à venir sur le référendum qui se tiendra 7 juin 2015, trois questions seront posées aux électeurs luxembourgeois, mais c’est la question n° 2 qui nous intéresse en particulier, même si les autres thèmes abordés retiennent toute notre attention.

1. Approuvez-vous l’idée que les Luxembourgeois âgés entre seize et dix-huit ans aient le droit de s’inscrire de manière facultative sur les listes électorales en vue de participer comme électeurs aux élections à la Chambre des Députés, aux élections européennes et communales ainsi qu’aux référendums ?

2. Approuvez-vous l’idée que les résidents non-luxembourgeois aient le droit de s’inscrire de manière facultative sur les listes électorales en vue de participer comme électeurs aux élections pour la Chambre des Députés, à la double condition particulière d’avoir résidé pendant au moins dix ans au Luxembourg et d’avoir préalablement participé aux élections communales ou européennes au Luxembourg ?

3. Approuvez-vous l’idée de limiter à dix ans la durée maximum pendant laquelle, de façon continue, une personne peut faire partie du gouvernement ?

Le document est accessible ici . Il peut être utilisé et reproduit librement à condition de citer la source.

A lire, à découvrir

Nous vous recommandons vivement la lecture de l’étude d’Adrien Thomas, chercheur au CEPS-Instead, qui analyse le rôle des syndicats face à l’immigration : Les frontières de la solidarité. Les syndicats et les immigrés au coeur de l’Europe, Presse Universitaires de Renne, 8 janvier 2015, 12 euros.

« Le rapport des syndicats à l’immigration pose la question des frontières de la solidarité. Longtemps les organisations syndicales ont hésité entre solidarité internationale et protection de l’emploi national. Aujourd’hui, de nombreux syndicats, tant aux Etats-Unis qu’en Europe, ne réclament plus de mesures de restriction de l’immigration, mais cherchent à syndiquer les travailleurs immigrés.

Situé au coeur de l’Europe, le Luxembourg se caractérise par un marché du travail fortement internationalisé : 27 % des emplois sont occupés par des immigrés et 44% par des travailleurs frontaliers qui résident dans un pays voisin et travaillent au Luxembourg. Or, alors que les obstacles à la syndicalisation des immigrés sont fréquemment soulignés, le Luxembourg fournit l’exemple d’une relative réussite dans la représentation syndicale d’un marché du travail internationalisé.

Cet ouvrage analyse la syndicalisation des travailleurs migrants au Luxembourg pour en tirer des conclusions quant aux possibilités de renouvellement du syndicalisme et éclairer les enjeux du rapport de syndicats aux travailleurs migrants. Combinant enquête de terrain, démarche historique et données statistiques, l’auteur met en évidence la pluralité des stratégies déployées par les syndicats pour syndiquer les travailleurs migrants, en fonction de la diversité des configurations migratoires. En soulignant les contradictions entre la rhétorique de la coopération transfrontalière et les logiques de concurrence entre territoires et salariés, cet ouvrage interroge aussi les acquis et les limites de l’européanisation de l’action syndicale. »

Les déjeuners conférences du Réseau européen des migrations

Le Point de contact au Luxembourg du Réseau européen des migrations souhaite vous inviter à ses Lunch Time Seminars, qui auront lieu une fois par mois les mardis : 11 novembre, 2 décembre, 13 janvier, 10 février et 10 mars.

Le sujet est « la migration à caractère commercial. La position du Luxembourg au sein de l'Europe et au-delà ».

Les séminaires seront suivis par la projection d'un film le lendemain soir au Cinéma Utopia.

Pour des informations supplémentaires veuillez consulter l'affiche en annexe.

Lëtzebuerg 100%

Tous les ans le CEFIS publie une brochure en format A5 comprenant des données sur la société luxembourgeoise. Cette brochure est disponible dans les locaux du CEFIS ou sur demande au 44 743 501 ou cefis@cefis.lu

La brochure est également en téléchargement libre ici

Luxembourg 100%

La dernière étude du CEFIS

RED 18 : Travail et intégration des migrants
Recrutement, reconnaissance, relations sociales
Parcours des travailleurs issus des pays tiers au Luxembourg
Auteurs : Laurence Gillen, Altay Manço, Fréderic Mertz

Cette dernière publication du CEFIS présente une analyse de l’intégration des ressortissants des pays tiers au et par le travail.

Synthèse du Red 18 cliquez ici

Pour obtenir cette publication, veuillez vous adresser à
frederic.mertz@cefis.lu, tel 44 743 507
laurence.gillen@cefis.lu, tel 44 743 519

Capture d’écran 2014-02-17 à 14.56.26